Journées d'été Verts

De Wiki de la GUILDE

Journées d'été des Verts

Le parti Les Verts a organisé ses journées d'été à Grenoble (site), du 25 au 27 août. Il s'agissait d'une université d'été nationale, comme en organisent tous les partis politiques.

Dans ce cadre, l'APRIL a été invitée pour présenter l'informatique libre, et la Guilde a participé en soutien et complément sur deux ateliers "Portes ouvertes logiciels libres".

Modalités pratiques

Date des journées : 25-27 août. Lieu : campus de Saint-Martin d'Hères, bâtiments de l'Université Pierre Mendès France (UPMF). Emplacement des ateliers info : Salle D20

2 sessions "informatique libre" étaient programmées, animées conjointement par des volontaires de la Guilde et de l'APRIL :

  • jeudi 25, 9h à 11h volontaires : Guillaume (Guilde et April), Vincent R., Hervé, Frédéric Couchet (APRIL)
  • vendredi 26, 9h-11h volontaires : Guillaume, Jérôme (Guilde et April), Vincent R., Hervé, Vincent H., Xavier, Yves

Pour info, les autres créneaux "ateliers informatiques", dans lesquels la Guilde n'est pas intervenue :

  • jeu 25, 11h15 - 12h45 - Atelier "Production et diffusion des savoirs et des arts à l'heure du numérique"
  • jeu 25, 14h - 18h45 - 2 ateliers "Conception et animation des sites web" (commissions / groupes locaux)
  • ven 26, 11h15 - 12h45 - Atelier "Logiciels libres et formats ouverts"
  • ven 26, 16h45 - 18h45 - Atelier "Outils coopératifs sur internet"

Compte-rendu rapide

(par Guillaume) Au niveau technique : install de Knoppix 3.9 en mode "débutant" sur les 6 PC fournis par le CRI UPMF. Le double-boot permettait de montrer la cohabitation Linux-Windows. Ça allait malgré le pb du VPN : impossible de compiler le module (proprio) Cisco. Du coup, pas de sortie IP autre que le web, et pas d'accès à l'imprimante réseau;

Jeudi matin : assez calme (moins d'une dizaine de personnes), personnes généralement intéressées, de niveaux de compétences divers.

Vendredi matin : nettement plus chargé (un afflux important vers 9h30), mais ça s'est bien passé car nous étions, nous aussi, nombreux. Également, public de niveaux très divers.

On n'a finalement pas fait de mini-conf, mais des démos individuelles pour répondre aux demandes spécifiques :

  • Guillaume :
    • diaporama pour un cours d'anglais -> Impress,
    • traitement d'image pour un photographe d'agence -> Gimp,
    • bureautique générale-> OpenOffice,
    • gestion de sites -> aperçu de SPIP
  • Hervé :
    • softs de compta pour un gérant de boutique "Artisans du monde" -> ERP
    • distrib. Mandriva
  • Xavier
    • questions techniques sur Slackware
  • Jérôme :
    • topo sur le courrier électronique (thunderbird) et la navigation (Firefox) ;
    • présentation de l'Adullact auprès de deux conseillers municipaux ;
    • les applications serveurs libres et un peu de sécurité ;
    • Openoffice (NeoOffice) pour MacOS et Windows;
    • informations générales sur les distributions Linux

La majorité des présents arrivaient déjà convaincus par les aspects idéologiques et/ou économiques du libre, qui sont relativement en phase avec le discours général des Verts.

Install party à Romans à l'horizon ?

Un contact intéressant avec un élu au conseil municipal de Romans, et promoteur du libre sous Windows dans l'administration communale (OpenOffice est en train de remplacer MS Office). Il nous demande s'il est possible d'organiser avec nous une install-party à Romans. Les modalités sont à définir ; elle pourrait être organisée soit par la commune, soit par le groupe local des Verts. Dans les deux cas, elle concernerait tous les habitants intéressés (pas seulement les militants de tel ou tel groupe). D'autre part, elle pourrait se faire avec le LUG de Valence, qui semble n'avoir pas l'envergure nécessaire pour l'assurer seul.

Romans est un peu loin (80 km), mais si on se groupe, ça peut être envisageable. J'ai demandé qu'au moins les frais de transports nous soient remboursés, si on participait.

Ambiance générale

Ensuite, j'ai traîné dans divers ateliers. Le groupe "cultures numériques" fait un bon travail de sensibilisation en interne chez les Verts. A noter qu'il ne se limite pas aux logiciels, mais aussi à la production de contenus. Les sites des sections locales sont faits (ou devraient passer) sous SPIP, et Firefox y est recommandé.

L'ambiance générale sur le site des JE était plutôt sympathique. Le taux de féminisation des Verts est le plus élevé de tous les partis français. Ca se remarque ;-)